Les 35H

http://www.lepoint.fr/dossiers_economie/doc_tempstravail.html
Titre du dossier : 35 heures - Le temps perdu, la fin d’un tabou
Ca donne une petite idée de l’orientation.

Magnifique dossier contre les 35 heures, avec des perles incroyables. Qu’hélas je ne peut pas reporter en intégralité, mais pour les motivés, faut lire c’est beau.

Juste la plus belle en préambule, pour le plaisir : Le temps libre dégagé par les 35 heures a pu encourager la recrudescence de certains fléaux sociaux (alcoolisme, violences...). C’est de l’argument qui tue hein ?.

« Sept bonnes raisons de sortir des 35 heures ».

http://www.lepoint.fr/dossiers_economie/document.html?did=135880
D’accord, qu’il soit bien entendu qu’il faut en sortir, et on va vous fournir une liste magnifique pour vous le prouver.

Mise en jambes : « Deux événements viennent de provoquer une brutale prise de conscience par les Français des ravages économiques et sociaux des 35 heures. » (Les événements c’est Vivendi et la canicule, oui oui, c’est vrai, Vivendi c’est les 35 heures, et même que la canicule aussi d’abord, c’est pas possible d’être d’aussi mauvaise foi).

Bien parti, ravages économiques et SOCIAUX. Oui messieurs dames, et sociaux, parce que les 35h c’est pas un progrès social qui vous permets d’avoir plus de temps libre, non on vous a menti.

1er argument, mais que j’avoue ne pas avoir compris : la croissance. On travaille pas assez et de moins en moins en plus y’a du chômage. OK soit, il est ou le rapport ? Je ne le voit pas parce que je suis bête je sais.

2eme : Les revenus. « La logique malthusienne des 35 heures signifie inéluctablement une baisse du niveau de vie, consécutive à la réduction de l'activité ». Malthusienne, comme je sais pas ce que ça veut dire, ça doit être vrai, et surtout méchant. Parce que « inéluctablement ». C’est inéluctable.
« Sans travail, pas de progression de l'activité et du niveau de vie ». Raccourci rapide : 35h au lieu de 39 = pas de travail.

3eme : L'emploi. Les 35h= Chômage. Oui, parfaitement. Quoi ? sisi. La preuve y’a les 35h et y’a encore du chômage, alors hein.

4eme : Les finances publiques et leur implosion. Y’a pas que les 35h, mais si quand même, et ça valait le coup de le dire.

5eme : Les inégalités. C’est la que commence le véritable bonheur, parce que y’en a à qui les 35h ont été plus bénéfiques, ou plus exactement moins maléfiques, faut bien rester dans le ton, et ben, faut pas encore aggraver les inégalités, tout le monde dans la merde non mais, marre de voir les employés du service public et des grandes entreprises profiter plus que les autres. Alors tout le monde au statut le plus merdique. La solidarité c’est pas fait pour les chiens.

6eme : L'impact social. Attention, la c’est tellement grand que j’ai manqué de vomir. Vous vous rendez pas compte de ce que c’est les 35h, on vous donne la réponse : « Parallèlement, plusieurs études médicales montrent que le temps libre dégagé par les 35 heures a pu encourager la recrudescence de certains fléaux sociaux (alcoolisme, violences...) ».
OUI, que c’est bon !! Les gens s’ils bossent pas, ils boivent et battent leur femme et leur mioches !! Yes, yes, yes. Va bosser connard sinon t’es bon qu’à boire.
C’est magnifique tant de conneries. En plus ça fait sérieux parce que y’a des « études médicales ». Qu’est ce que tu veux dire contre ça, c’est ainsi, les Français c’est des alcoolos notoires, forcement que leur laisser du temps ça ne peut avoir que des effets pervers. C’est prouvé scientifiquement, comme pour Evian on a observé l’effet des 35h sur notre organisme, et la on a vu plein de babins tabassés, plein de foies bousillés. Sauvez nous par pitié.


7eme : La valeur travail. « Au-delà d'un crime de guerre économique, l'euthanasie du travail poursuivie par la loi des 35 heures… ». c’est beau quand même, les 35h c’est un crime de guerre, et c’est fait pour euthanasier le travail. Non mais oui. Si si, y’a bien marqué crime de guerre économique.

« Quatre remarques pour conclure. Tout d'abord, les 35 heures sont exemplaires de ces réformes malthusiennes qui n'ont jamais été réclamées par les Français. La levée des 35 heures représente l'une des rares réformes qui puisse exercer des effets positifs rapides sur l'activité, l'emploi et les finances publiques … ».
Et bla bla bla au temps d’après guerre les gens bossaient dur, faut faire pareil maintenant, (oui mais c’est plus la guerre), si si faut reconstruire ton pays qui à été dévasté par les 35h bouffon….

La encore Malthus is back. Et puis faut bien le dire, les 35h, les français ça les fait chier, ils ont rien demandé. Franchement les RTT, je connais personne qui en es content, avoir du temps pour faire des gros we, boire, battre sa femme, c’est sur que ça fais chier grave. A bon. Alors si c’est vrai, ben on fait bien d’arrêter tiens.

Et puis j’aime bien la conclusion, on te fous un grand écrivain pour soutenir la cause anti 35h :
« Emile Zola, le portraitiste impitoyable de la révolution industrielle et de ses misères sociales, concluait sa vie par ces mots : « J'ai vécu parce que j'ai travaillé, un équilibre s'est fait entre le monde et moi, je lui ai rendu en oeuvres ce qu'il m'apportait. » La France est aujourd'hui aussi brouillée avec le monde parce qu'elle est brouillée avec le travail. »
La France est brouillée avec le monde et avec le travail, qu’elle conne, et même Emile Zola il est contre les 35h, alors ta gueule.